mercredi 8 mai 2013

Félicien Rops et la Demi-Lune (Corbeil-Essonnes) et Octave Uzanne et l'Elysée-Uzanne (Coudray-Montceau) ? ... à suivre !



Les bords de Seine à Coudray-Montceaux, non loin de Corbeil-Essonnes,
où Félicien Rops possédait la Demi-Lune


Voici plusieurs extraits d’ouvrages qui tous s’intéressent à la Demi-Lune, propriété où s’installe Félicien Rops à Corbeil-Essonnes dès la mi-mars 1884, et à une mystérieuse propriété d’Octave Uzanne appelée « Elysée-Uzanne ». Voici ce qui en est dit, ici ou là, dans les textes recensés.

On lit dans Lettres à un ami vagabond. Correspondance de Félicien Rops à Jean D'Ardenne. 1870-1887 (Agone, 1994, pages  75-78) :

[Lettre de Félicien Rops à Jean D’Ardenne alias Léon Dommartin, court extrait]

« Mercredi
La Roche-Claire par Essonnes [1885]

Mon vieux,
Je suis ici accroché par un tas « d’ouverriers » qui me tiennent à l’heure. [...]
Uzanne que tu verras sans doute est en pleine joie de propriétaire, il fait de l’Elysée-Uzanne un morceau de la « Vraie Elysée ». La Roche-Claire est un endroit exquis, mais où je serai forcé de vivre tout nu – car j’y mangerai mes culottes. Cette position n’a d’ailleurs rien qui trouble ma pudeur. – La maison rappelle les ruines de Palmyre – sans Palmyre. Le jardin appelait les pionniers du Far-West. Tout cela se rebouche, se gratte, se pioche, se sème […] »


On lit dans Félicien Rops par Bernadette Bonnier (Mercatorfonds, 2005, p. 126)

« […] Non loin de sa propriété se trouvent les habitations d'Alphonse Daudet à Champrosay, de Nadar à l'Ermitage de Sénart et d'Octave Uzanne, « L'Elysée-Uzanne », à Coudray-Monceau. La Demi-Lune devient un lieu d'accueil. »

Véronique Leblanc écrit également dans Félicien Rops, Rops des bords de Seine, La Demi-Lune, pp. 76-85 (ouvrage collectif) :

« A proximité de la forêt de Sénart, outre la demeure de Rops à Essonnes, on relève les maisons d’Alphonse Daudet à Champrosay et celles de deux amis intimes de Rops, Nadar à l’Ermitage de Sénart et Octave Uzanne à « l’Elysée-Uzanne », en bord de Seine, sur la commune du Coudray-Montceau, à proximité immédiate de la Demi-Lune. Les contacts sont fréquents. Les invitations fusent entre Rops et Nadar notamment et la correspondance qu’ils échangent, conservée en partie à la bibliothèque nationale de Paris, prendra au fil du temps un ton intimiste et nostalgique. Octave Uzanne, ami très proche de Rops avec lequel il collaborera à plus d’une reprise, fut évidemment un des intimes de La Demi-Lune. […] »

Les avis ci-dessus donnent tous à Uzanne une propriété nommée « Elysée-Uzanne » sur la commune du Coudray-Montceau, en bord de Seine. Un seul avis diverge, celui de Maurice Kunel, qui édite en 1961 dans le Bulletin du Bibliphile une sélection de Lettres de Félicien Rops à Octave Uzanne. Voici ce qu’il écrit en présentation (p. 298) :

« Rodrigues et Octave Uzanne furent les familiers de la dernière heure. C’est par centaines que l’on compte les invitations de Rops à ces deux amis. Ceux-ci étaient vraiment les commensaux de la maison. Ils y arrivaient le samedi pour y passer les fins de semaines. Uzanne avant qu’il n’eût sa maison de campagne sur ce même bord de Seine, avait à la « Demi-Lune » sa chambre, que Rops avait baptisée l’Elysée Uzanne. […] »

Dans une lettre de Félicien Rops à Octave Uzanne datée du 6 mars 1884, on lit :

« Enfin c’est fait. Te voilà donc toi Coudraysien & moi Essonnien en Mars. […] Quand tu seras devenu un « villégiateur d’hiver » dans deux ou trois ans tu verras cela. – N’importe, on va bien se porter là-bas. Nous allons nous occuper du bateau. [...] »

Alors ? Cet Elysée-Uzanne dont tout le monde a perdu, semble-t-il, la trace ? (jusqu’à l’administration de la commune du Coudray-Montceau qui, interrogée en 2012, n’a pas su nous répondre, ne sachant visiblement plus rien de cet Elysée-Uzanne oublié) Etait-ce une chambre dans la Demi-Lune dédiée à Uzanne lors de ses nombreuses venues ? Etait-ce au contraire une propriété distincte et proche de la Demi-Lune, sur les bords de Seine, sur la commune du Coudray-Montceau ? La question ne semble pas avoir été résolue par quiconque s’est intéressé de près à Félicien Rops et à sa propriété de Corbeil-Essonnes.

Tout reste à découvrir sur l’Elysée-Uzanne ! Toute information, même infime, sera la bienvenue.

Bertrand Hugonnard-Roche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...