lundi 7 octobre 2019

"à Monsieur D. Jouaust souvenir amical d'un novice et remerciements d'avoir su donner à ma fantaisie de réimprimer Benserade, un luxe typographique digne d'un meilleur poète" (Octave Uzanne, 12 avril 1875).



"Fit Fabricando Faber. [C'est en forgeant que l'on devient forgeron].

à Monsieur D. Jouaust souvenir
amical d'un novice, et remerciements
d'avoir su donner à ma fantaisie
de réimprimer Benserade, un luxe
typographique digne d'un meilleur
poète.

Octave Uzanne

Paris 12 avril 1875"


Frontispice composé et gravé par Adolphe Lalauze.



Page de titre de l'édition.
Poésies de Benserade publiées par Octave Uzanne.

Paris, Librairie des Bibliophiles, 1875

[volume achevé d'imprimer le 20 mars 1875 par D. Jouaust imprimeur à Paris].

Tirage total à 517 exemplaires :

500 ex. sur papier de Hollande
15 ex. sur papier de Chine
2 ex. sur parchemin


Le présent exemplaire, que le jeune Octave Uzanne (il n'a pas encore 24 ans) offre à son éditeur-imprimeur Damase Jouaust, est un des 15 exemplaires sur papier de Chine. Le frontispice de Lalauze est en un seul état (définitif sur Chine) et le portrait de Benserade est en 2 états (noir et sanguine). Le volume a été relié pleine percaline verte, pièce de titre en tête du dos sur cuir noir, fleuron doré au centre du dos, millésime doré en queue. La reliure est signée par le relieur PIERSON, spécialiste de ce genre de reliure cartonnage modeste et néanmoins solide et assez élégant. Sans doute la reliure a-t-elle été commandée par Octave Uzanne pour offrir l'exemplaire. Le volume porte contrecollé au verso du premier plat l'ex libris gravé de Damase Jouaust.

Les Poésies Benserade sont le premier volume publié en librairie par le jeune Octave Uzanne. Un an auparavant, en 1874, Il n'est encore rien ou à peu près. En juillet 1874 il s'apprête à visiter la Suisse et le nord de l'Italie sac au dos. Comme nous l'avions relevé d'après une lettre autographe en notre possession, début novembre 1873 Octave Uzanne est sans emploi, sans savoir ce qu'il fera : "Toutes les démarches que j'ai faites jusqu'à ce jour, pour trouver un poste vacant de secrétaire, ont été infructueuses." Les Poésies de Benserade marque donc pour Octave Uzanne le véritable point de départ de sa carrière d'homme de lettres. D'autres volumes dits des Petits poètes du XVIIe siècle suivront chez le même éditeur. Voir nos autres articles autour des éditions Jouaust.

Nous avons acheté ce volume chez un libraire du sud de la France. 

Bertrand Hugonnard-Roche

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...