vendredi 30 novembre 2012

Trois documents iconographiques pour Le Livre et Le Livre Moderne (1889-1890) Portraits d'Alexandre Dumas. Bon à tirer et épreuves légendées de la main d'Octave Uzanne.


Alexandre Dumas
à vingt-neuf ans
d'après la lithographie de Devéria, éditée par Motte en 1832

Bon à tirer signé par Octave Uzanne de son paraphe "Octz"
avec la mention "plus faible" indiquée pour le fond de la gravure.
Épreuve sur papier de Chine
Cette estampe a paru dans la livraison du 10 décembre 1890
de la revue
Le Livre Moderne
(elle n'a pas paru dans Le Livre)



Alexandre Dumas
à l'âge de trente cinq ans
d'après Giraud.

Lithographie de 1838, publiée dans l'Echo des Feuilletons.

Épreuve avant la lettre imprimée sur papier du Japon mince,
légendée de la main d'Octave Uzanne
(Uzanne indique par erreur 32 ans au lieu de 35 dans Le Livre Moderne)

Estampe parue dans Le Livre (Xe année) puis réutilisée dans Le Livre Moderne,
livraison du 10 décembre 1890.



Alexandre Dumas
à l'âge de vingt-six ans
d'après une lithographie de 1829, publiée par Chaillou.

Épreuve avant la lettre imprimée sur papier du Japon mince,
légendée de la main d'Octave Uzanne
(Uzanne indique par erreur 29 ans au lieu de 26 et la date de 1832 au lieu de 1829 dans Le Livre Moderne)


Estampe parue dans Le Livre (Xe année) puis réutilisée dans Le Livre Moderne,
livraison du 10 décembre 1890.



Les deux portraits tels que parus dans la revue Le Livre
en mars 1889.


Amusant de constater la démarche de travail d'Octave Uzanne en personne pour l'illustration des articles de ses deux revues Le Livre (1880-1889) et Le Livre Moderne (1890-1891). Amusant également de constater qu'Octave Uzanne réemploie un article publié dans Le Livre en 1889 (livraison de mars 1889). L'article s'intitule alors "L'oeuvre poétique d'Alexandre Dumas" par Charles Glinel. Les mêmes gravures sont en partie réutilisées pour l'article qui parait dans la livraison du 10 décembre 1890 du Livre Moderne, article intitulé "Portraits et charges d'Alexandre Dumas" (pp. 321 à 338). L'article n'est pas signée mais est très probablement sorti de la plume d'Octave Uzanne. Le contenu de l'article, comme l'indique le titre, est foncièrement différent de l'article précédemment paru dans Le Livre.

Enfin, amusant de constater qu'Octave Uzanne change les légendes de deux gravures au moins (celles que nous présentons), avec de notables erreurs dans les âges et les dates de publication.

Bertrand Hugonnard-Roche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...