dimanche 29 septembre 2013

« Le critique d'art Joseph Uzanne, qui s'est éteint dans l'indigence, à 87 ans, après une vie d'un labeur considérable. » (avril 1937)


On pouvait lire dans la rubrique nécrologique de la Revue de l'Art ancien et moderne du mois d'avril 1937 :

« Le critique d'art Joseph Uzanne, qui s'est éteint dans l'indigence, à 87 ans, après une vie d'un labeur considérable. »

Quel crédit accorder à ce terme « indigence » prononcé au lendemain de la mort de Joseph Uzanne survenue le 19 avril 1937 et dont les obsèques ont été célébrées dans l'intimité à Auxerre ?

Joseph Uzanne était-il vraiment pauvre à son décès ? Cette assertion étonnante mérite d'être vérifiée et étudiée à fond. Nous y reviendrons donc prochainement.

Bertrand Hugonnard-Roche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...