mercredi 7 août 2013

Octave Uzanne lauréat du prix Sobrier-Arnould (de l'Académie Française) qui récompense deux auteurs de littérature morale pour la jeunesse ... pour La Locomotion à travers l'histoire ! (1.000 francs) en 1913.



Couverture illustrée de la première édition de 1900.


Couverture illustrée de la réédition
augmentée de 1911.
Information trouvée presque par hasard en entrefilet dans une revue (*) : Octave Uzanne fut lauréat du prix Sobrier-Arnould (de l'Académie Française) pour La Locomotion à travers l'histoire (1.000 francs) (**) en 1913. Il partagea le prix avec M. J. Jacquin, Petites filles du temps passé (1.000 francs également).

Amusant de constater qu'Octave Uzanne publie son ouvrage La Locomotion à travers l'histoire à la fin de l'année 1899 (porte la date de 1900) et que c'est à l'occasion de la réédition de 1911 (augmentée de chapitres consacrés à l'aviation, au metropolitain et à l'automobilisme) qu'Octave Uzanne remporte ce prix fondé en 1891 pour récompenser deux auteurs de littérature morale pour la jeunesse.

On comprend mal, sauf à ce que les membres du jury du prix Sobrier-Arnould n'aient jamais, ne serait-ce qu'ouvert le volume d'Octave Uzanne, pourquoi il obtint ce prix destiné à une oeuvre morale pour la jeunesse ?! Mystère ...

C'est à notre connaissance le seul prix littéraire (qui plus est délivré par la prestigieuse Académie Française) que l'auteur de La Femme à Paris et du Paroissien du Célibataire remporta au cours de sa longue carrière d'homme de lettres ; si éloigné des distinctions et des envies gratifications comme le prouvent plusieurs correspondances privées.


Bertrand Hugonnard-Roche


(*) Revue des Etudes Historiques, n°79 - 1913.

(**) 1.000 francs en 1913 équivalent à un pouvoir d'achat 2013 d'environ 3.500 euros (source INSEE).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...