dimanche 17 mars 2013

Un envoi lapidaire d'Edmond de Goncourt à Octave Uzanne sur un exemplaire de l'édition originale de Sophie Arnould (1885)


Un envoi lapidaire d'Edmond de Goncourt à Octave Uzanne sur un exemplaire de l'édition originale de Sophie Arnould (Paris, Charpentier, 1885). Edmond de Goncourt, celui-là même qui écrira dans son journal à la date du 20 septembre 1887 : « Uzanne, cet homme qui a une goutte de sperme extravasée dans l'œil. » ... 

(Collection B. H.-R.)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...