mercredi 27 mars 2013

Jehan Rictus évoque avec Joseph Uzanne « le coeur délicat et généreux, l'ami fidèle des écrivains et des artistes. [...] du frère regretté »


Jehan Rictus (*), écrit à Joseph Uzanne et évoque le coeur délicat et généreux des frères Uzanne. Octave Uzanne est mort depuis un an et demi environ. Jehan Rictus meurt en novembre 1933.

Paris 22 juillet 1933

Mon cher Uzanne, j'ai été très touché de votre lettre, de vos compliments et de votre bon souvenir. Je n'aurais pas cru que la Légion d'Honneur conservait encore tant de prestige (car on l'a bien galvaudée) ni que je pus intéresser tant de gens connus et inconnus. Savez-vous que depuis le 13 juillet ; j'ai reçu une moyenne de 40 lettres par jour ? Et une foule de télégrammes, de cartes de visite, de pneumatiques, etc etc ? Je suis débordé, submergé, et peu à peu je réponds ... J'en ai pour un bout de temps à le faire ! Mais votre lettre est arrivée parmi les premières. Aussi je vous en remercie encore et vraiment je ne sais comment vous en exprimer ma reconnaissance. C'est vrai qu'il y a déjà pas mal d'années que nous nous connaissons et que j'ai toujours apprécié en vous, comme en votre frère regretté, le coeur délicat et généreux, l'ami fidèle des écrivains et des artistes.

Sur ce mon cher Uzanne avec mes remerciements renouvelés, acceptez mes meilleurs voeux et croyez moi votre fidèle et amical

Jehan-Rictus

8 R. Camille Tahan
Paris (18e)

(*) Gabriel Randon, dit Jehan-Rictus, né à Boulogne-sur-Mer le 23 septembre 1867 et mort à Paris le 6 novembre 1933, est un poète français, célèbre pour ses œuvres composées en langue populaire. Source : Wikipedia

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...