jeudi 3 octobre 2013

Octave Uzanne pour la rédaction du magazine Femina : « Mon goût à son secret, mon esprit son mystère » (27 août 1912)



Coll. B. H.-R., octobre 2013


Le 23 octobre 2013 sera proposée aux enchères une lettre autographe d'Octave Uzanne (parmi quelques autres lettres formant le lot n°281 de la vente d'autographes, vieux papiers et documents historiques), proposée par l'étude Xavier de La Perraudière à Angers.

Voici la transcription complète de cette lettre, faite à partir de la photographie du document ci-dessus :


(au Referendum -
Réponse Princesses de Poésie)

Lausanne ce 27 août 1912

J'estime que dans l'Empire [le mot Royaume est rayé] féminin il est illusoire de créer des principautés artistiques ou littéraires. Toutes les femmes sont nées essentiellement princesses et celles qui règnent par le talent poétique, artistique ou dramatique ont leurs cours et leurs décamérons bien caractérisés, connus et consacrés.
C'est un mal Républicain que cette tendance à hiérarchiser les talents ; Femina veut créer quatre Princesses à la fois : Si vous croyez que je vais dire qui j'ose nommer ...!
Je me récuse : « Mon goût à son secret, mon esprit son mystère » et je tiens à conserver les sympathies de toutes mes consoeurs. Voilà pourquoi je me défile !
Croyez à mes sentiments distingués.

Octave Uzanne

[petit cachet de collection ou d'archivage J. MERCIER, n°95.



Voici le descriptif fourni au catalogue de la vente, accompagné de la photographie du document (voir ci-dessus).

UZANNE Octave (Auxerre 1851- Saint-Cloud 1931) Ecrivain et bibliophile, auteur d'études érudites ou anecdotiques, notamment sur l'Ombrelle et l'Eventail. Une lettre autographe in-4° signée datée de Lausanne 27 août1912. Intéressant et spirituel courrier dans lequel il se récuse à propos de l'initiative de la revue Fémina qui veut faire un référendum désignant 4 « Princesses de poésies » parmi les Femmes de Lettres. « J'estime que dans l'Empire féminin il est illusoire de créer des Principautés artistiques ou littéraires ? Toutes les femmes sont nées essentiellement princesses et celles qui règnent par le talent poétique, artistique ou dramatique ont leurs cours et leurs décamérons bien caractérisés, connus et consacrés. (...) mon goût a son secret, mon esprit son mystère et je tiens à conserver les sympathies de toutes mes consoeurs.?Voila pourquoi je me défile ! »

1 commentaire:

  1. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6132071z/f10.image.r=octave%20uzanne%20oloron.langFR

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...