mardi 22 mai 2012

Carte de voeux par Octave Uzanne pour la nouvelle année 1904.

Carte-Voeux pour le 1er janvier 1904.
"Looping the Loop" 1904-1905.
Artiste inconnu.

Voici, nouvellement acquise, l'une des plus bavardes parmi les cartes de voeux dessinées pour Octave Uzanne. Cette carte, imprimée dans un camaïeu de gris et de noir, dessinée par un artiste qui conserve encore tout son mystère, mesure 14 x 11 cm, et est imprimée sur un papier vélin de cuve assez souple, filigrané de feuillages. Elle représente une femme à bicyclette qui dévale une piste où est marqué l'année 1904 en gros chiffres. A reconnait la Seine et le Quai Voltaire à gauche (Octave Uzanne habite encore au 17, Quai Voltaire à cette époque). On distingue trois ponts de Paris, le pont Alexandre III, avec ses longues arches courbes, inauguré en 1900 ; les deux ponts suivants en amont du quai Voltaire.

Cette carte est accompagnée, dans sa partie haute, d'un long texte imprimé :

"Pour le "looping the loop" 1904-1905 agréez mes voeux les plus sincères. Puissiez-vous "Boucler la Boucle" de l'an nouveau sans trouble, dérapage, panne, inquiétudes, accidents ou ennuis ! Je souhaite que la Piste, Hélas ! combien rapide ! vous soit favorable, illusoire, douce et pratique. Octave Uzanne.

Octave Uzanne souhaite donc à ses amis que la piste qui se déroule devant eux pour la nouvelle année 1904 qui conduit inexorablement à 1905 soit la meilleure possible. Uzanne prend avec humour l'image du cyclisme alors en vogue, le premier Tour de France cycliste ayant eu lieu l'été précédent, entre le 1er et le 19 juillet 1903. On sait l'attirance qu'Octave Uzanne avait pour les moyens de locomotion moderne. Grand voyageur, il avait utiliser le paquebot "Le Gascogne" pour débarquer à New York dès 1893. On peut supposer qu'il fut l'un des premiers à tester l'automobile et qu'il enfourcha au moins pour essai les premières bicyclettes. A l'aube de 1904 Octave Uzanne a 53 ans, un âge qui lui permet d'être encore alerte et de s'essayer à la locomotion moderne qu'il décrivait avec science dans son ouvrage La Locomotion à travers les âges publié à la fin de 1899 (volume achevé d'imprimer le 15 novembre).

Cette carte de voeux, dont c'est le premier exemplaire que nous rencontrons, semble assez rare de fait. Nous avons en mains probablement un tirage d'essai sur papier souple (non définitif). En attendant de trouver un autre exemplaire, imprimé sur papier cartonné, nous vous en offrons la primeur. Nous ne savons pas qui a dessiné cette carte : Eugène Courboin ? Albert Robida ? Elle n'est pas signée.

Bertrand Hugonnard-Roche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...