mardi 8 mai 2012

Lettre autographe de Remy de Gourmont à Octave Uzanne. Jeudi 22 novembre 1906.



Lettre autographe de Remy de Gourmont à Octave Uzanne. Jeudi 27 novembre 1906. 1 page 3/4 in-8. Papier vergé teinté. (Collection Bertrand Hugonnard-Roche).

                                                                       Jeudi 22 novembre 1906 (1)

                                                   Mon cher confrère,


je commence par vous dire que je suis très touché de la bonne sympathie que vous me témoignez. Elle est vive aussi de mon côté et je songe volontiers à tous les plaisirs que nous devons à votre activité littéraire. Si vous n'avez pas reçu tous mes livres, c'est que je fais peu de services. Trop souvent aussi, on ignore ses vrais amis.
Le désir de la Dépêche de Toulouse m'a un peu surpris, sans doute parce que je connais mal ce journal. Mais puisque vous y écrivez, j'y puis écrire. Voilà où j'en suis. En principe, j'accepte.
Alors, ayant le choix des rendez-vous, je choisis le plus rapproché. Si je ne reçois point d'avis contraire, je sonnerai à votre porte samedi, vers 3h, 3h 1/4. Mais comme c'est à moi d'être à disposition d'un confrère si aimable, tout autre heure me conviendrait dans la matinée, avant midi, ou à partir de 3h.
Je suis curieux d'avoir des idées précises sur ce journal (d'immense réputation politique), si différent de ceux que l'on nous inflige à Paris.
Croyez-moi bien cordialement à vous,
                                                                      Remy de Gourmont

(1) Cette courte lettre est importante car il semble bien qu'elle marque les premiers échanges amicaux et littéraires entre les deux écrivains. C'est sans doute sur la proposition d'Octave Uzanne que Remy de Gourmont écrira dans les colonnes de la Dépêche de Toulouse. Octave Uzanne parvint aisément à convaincre Gourmont du sérieux du quotidien et de son intérêt à y collaborer puisque Remy de Gourmont envoya sa première causerie quelques jours plus tard : "Le plaisir de l'alcool" parut en effet le lundi 3 décembre 1906. C'est certainement aussi à partir de ce moment là que les deux hommes échangeront régulièrement pendant plusieurs années. Lorsque Remy de Gourmont publie Un coeur virginal en librairie en 1907, le volume est dédicacé à Octave Uzanne.

Vous pouvez retrouver les autres lettres autographes de Remy de Gourmont adressées à Octave Uzanne en cliquant ICI. 

Bertrand Hugonnard-Roche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...