lundi 7 janvier 2013

Octave Uzanne en Egypte au Caire le 23 février 1895 (jusqu'au 15 mars).


Carte-Lettre[1] d’Octave Uzanne à un correspondant inconnu [sans doute le libraire A. Durel, à Paris].
[Monogramme d’Octave Uzanne en haut à gauche de la carte]

17, Quai Voltaire
Caire Paris, le 23. II 1895


[recto]

Cher Monsieur[2],
Des travaux à faire, le plaisir de la vie au soleil
la peur du froid, me font prolonger mon séjour
au Caire où je pense demeurer jusqu’au 15
mars pour n’arriver à Paris qu’à la fin du
mois.
Je vous serai donc obligé « au reçu de ce mot » de
m’adresser par chèque sur le Crédit Lyonnais
du Caire une somme de 600 frs à compte
sur notre règlement prochain.

[verso]

Si vous voulez bien me rappeler les titres et les
prix par moi fixés pour les ouvrages en dépôt chez
vous, je m’efforcerai d’abaisser ces prix si possible
et vous les indiquerai aussitôt lettre reçue.
Je compte sur vous pour l’envoi que je vous
réclame et vous prie de croire à l’assurance
de mes sentiments sympathiques.

   Octave Uzanne



[1] Cette carte-lettre a été reliée montée en tête d’un exemplaire du livre L’Art dans la décoration extérieure des livres. Paris, Société d’éditions d’Art, 1898. Un des 60 exemplaires sur Japon. Reliure mosaïquée décorée sur le premier plat d’une plume, d’un livre ouvert, sur fond de feuillages et de fleurs (reliure de l’époque signée Ch. Meunier). Vente Swann Galleries, 11 octobre 2012. Est. 2.500 / 3.500 $. Bookplate of M. C. D. Borden. Exemplaire Charles Meunier.
[2] Il s’agit très probablement voire sûrement du libraire A. Durel avec qui Uzanne était en rapport pour la vente de ses livres. La vente de la première partie de sa bibliothèque eut lieu les 2 et 3 mars 1894. Soit qu’ici il est question des livres qui n’auront pas été vendus à la vente et qui ont été laissés en dépôt chez Durel, soit il s’agit d’autres livres que ceux de la vente laissés en dépôt.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...