vendredi 23 janvier 2015

Octave Uzanne et la Confession d'un enfant du siècle d'Alfred de Musset (Paris, Ancienne Maison Quantin, 1891).



"Bon à payer à m. E. Abot
la somme de 300 f
pour la terminaison de cette planche
des confessions d'Alfred de Musset
Octave Uzanne"

Copyright Susan Dwight Bliss Collection, Bowdoin College Library, Brunswick, Maine, USA 


      Voici une nouvelle découverte faite ces derniers jours grâce aux limbes d'internet, encore une fois. C'est au sein de la Susan Dwight Bliss Collection, Bowdoin College Library, Brunswick, Maine, USA que nous avons retrouvé une mention autographe d'Octave Uzanne sur un exemplaire de la Confession d'un enfant du siècle par Alfred de Musset. Il s'agit de l'édition donnée par l'Ancienne Maison Quantin, Librairies-Imprimeries réunies, en 1891. Voici la description qui est faite de l'exemplaire sur le site internet de la bibiliothèque :

Musset, Alfred de, 1810-1857

La Confession d'un Enfant du Siècle / Alfred de Musset ; avec dix compositions de P. Jazet, gravées à l'eau forte par E. Abot. Paris : Ancienne Maison Quantin, Librairies-Imprimeries Réunies, 1891.

Bound, and signed, by Charles Meunier in blue levant with a conventional daisy-design border, inlaid with olive and citron, on the front and back covers and on the spine. The doublure of mauve morocco has a fleur-de-lis inlay; the lining is of blue watered silk; and the end papers are marbled. All edges are gilt. The book's original cream colored pictorial wrappers are bound in.

An unnumbered copy of the 20 that were printed on Japan paper.

Each plate is in four states with the exception of that facing page 98, which is in five. One plate bears a pencil note by Octave Uzanne stating that 300 francs was paid E. Abot for the "termination" of that plate.

      Nous devons remercier ici Sophia Mendoza pour sa collaboration. Elle a bien voulu nous faire une photographie de la mention autographe d'Octave Uzanne et nous pouvons ainsi la partager avec vous (voir photo ci-dessus).

      Que déduire de cette simple note autographe ? Octave Uzanne était sans aucun doute le maître d'oeuvre de cette jolie édition de la Confession. On a vu dernièrement qu'Octave Uzanne était devenu vers la fin des années 1880 (vers 1886-1887 environ) directeur artistique pour les Chefs d'oeuvre du roman contemporain chez Quantin. Cette nouvelle preuve vient confirmer que cette fonction de directeur artistique s'est étendue à de nombreux ouvrages de bibliophilie sortis des presses de cette imprimerie. L'exemplaire présenté ici était-il celui d'Octave Uzanne ? Un des rares exemplaires sur Japon. On peut le supposer puisqu'il contient cette planche d'état avec mention autographe. La reliure d'art signée Charles Meunier vient appuyer cette thèse.
      Nous avons retrouvé dans le catalogue de la vente Uzanne des 2 et 3 mars 1894 l'exemplaire qui nous semble correspondre à celui conservé aux Etats-Unis, sous le n°317. Quelques pièces supplémentaires comme des autographes, des dessins originaux, etc., sont signalés. Nous allons essayer d'en savoir un peu plus sur l'exemplaire conservé précieusement dans le Maine. Nous reviendrons très probablement rapidement sur celui-ci pour compléter ce billet.

Bertrand Hugonnard-Roche


Copie d'écran du site internet
de la Susan Dwight Bliss Collection, Bowdoin College Library,
Brunswick, Maine, USA

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...