mardi 19 février 2013

L’Éventail, L'Ombrelle, The Fan, The Sunshade, édition française ou anglaise ? A. Quantin (Paris) / J. C. Nimmo & Bain (Londres) : Une petite histoire de filigrane et autres détails.

L’Éventail par Octave Uzanne avec des illustrations de Paul avril sort des presses de l'imprimerie Albert Quantin à Paris le 1er décembre 1881. L'Ombrelle - Le Gant - Le Manchon par Octave Uzanne avec des illustrations de Paul avril sort des presses de l'imprimerie Albert Quantin à Paris le 15 novembre 1882.

The Fan by Octave Uzanne illustrated by Paul Avril est publié à Londres chez J. C. Nimmo and Bain, à la date 1884 sur la page de titre. Le volume a été imprimé par The Ballantyne press (Ballantyne & Hanson, Edinburg & London). The Sunshade - The Glove - The Muff by Octave Uzanne illustrated by Paul Avril est publié à Londres chez J. C. Nimmo and Bain, à la date 1884 sur la page de titre. Le volume a été imprimé par The Ballantyne press (Ballantyne & Hanson, Edinburg & London). Il n'y a pas d'achevé d'imprimer plus précis pour ces deux impressions en langue anglaise.

Nous nous sommes penché d'un peu plus près sur ces quatre volumes. Après minutieuse comparaison page à page de chacun des volumes français/anglais, nous avons pu faire les constatations suivantes :

- Le nombre, l'ordre et le tirage en couleurs par photogravure des illustrations de Paul Avril est le même dans l'édition française et dans l'édition anglaise. On notera toutefois quelques différences de nuances de couleurs dans le tirage de quelques illustrations. Par exemplaire un rose peut être plus rouge et un bleu plus ou moins foncé dans l'une ou l'autre version.

- Le papier utilisé pour l'une et l'autre version, française et anglaise est identique. C'est un beau papier vélin épais à barbes (papier de cuve). Il est facile de constater que le papier est identique puisque dans les deux cas l'on retrouve la marques d'Albert Quantin AQ en filigrane. Il s'agit donc dans les deux cas d'un papier français fabriqué spécialement pour l'imprimerie Quantin.

- Afin de faciliter l'impression des photogravures en couleurs "d'un seul côté de la feuille" (pour éviter des temps de séchage trop longs et d'inévitables maculatures), on retrouve toutes les deux pages des cadres imprimés en noir autour du texte. Nous avons repéré divers changement dans l'ordre d'utilisation de ces cadres selon que l'édition est française ou anglaise. Ces différences de positionnement indique un retirage des  photogravures en couleurs et des encadrements (qui étaient imprimés avant le texte). Le texte était ensuite imprimé (justifié) pour se caler parfaitement le long du contour des photogravures.

- A la fin de l'exemplaire de The Sunshade que nous avons sous les yeux a été relié le catalogue des publications de l'éditeur Nimmo & Bain. Nous apprenons ainsi qu'en Angleterre, c'est "The Sunshade, Muff, and Glove" qui a paru en premier ; sans doute quelques semaines seulement avant "The Fan". Par ailleurs il est indiqué explicitement que "This Edition has been printed at the press of Monsieur Quantin with the same care and wonderful taste as was his french Edition."

Que peut-on conclure de tout ceci ? Notre intuition était la bonne. Il nous semblait bien que le tirage des photogravures était identique dans les deux cas. C'est donc une évidence à la lumière de ces quelques points de comparaison que c'est l'imprimerie A. Quantin à Paris qui a imprimé les photogravures et les encadrements de l'édition anglaise. Le texte anglais, imprimé dans les espaces réservés et dans les cadres pré-imprimés, a été imprimé à Londres (ou Edimbourg) chez Ballantyne & Hanson. L'imprimerie Quantin aura donc expédié en Angleterre un pré-tirage de tous les exemplaires avec les illustrations seules.

Nous connaissons les deux ouvrages en "édition anglaise" (on sait maintenant qu'elles sont au moins à 50% françaises) recouverts de reliures cartonnées éditeur. Toutes deux pleine toile anglaise fine avec sur le premier plat une composition d'après Paul Avril imprimée en monochrome, rose ou bleu pour The Fan et marron pour The Sunshade. La couleur de la toile utilisée semble avoir varié. On rencontre ainsi The Fan sous toile bleue ou rose (il en existe sans doute d'autres couleurs). Nous avons un exemplaire de The Sunshade sous toile verte. Pour chaque ouvrage, le titre est doré en long au dos.

Il aura fallut seulement à peine 2 ans pour qu'une édition anglaise de chacun de ces ouvrages paraisse en langue anglaise. La traduction n'a pas été faite par Octave Uzanne (qui n'avait pas pour habitude de traduire lui-même ses ouvrages) et aucun nom de traducteur n'est mentionné sur les titres. Sans doute ces deux volumes ont-ils été traduits par une jeune "traductrice anglaise à la mode" comme cela se faisait alors. Nous n'avons pas trouvé d'informations à ce sujet pour le moment. 

Quelques années plus tard le même procédé sera employé avec Le Miroir du Monde (The Mirror of the World), publié à une année d'intervalle à peine, chez A. Quantin à Paris (1888) et chez John C. Nimmo (1889). Par contre, contrairement aux volumes The Fan et The Sunshade (pour lesquels nous n'avons jamais rencontré de tirage de luxe - Japon ou autre), il a été fait un tirage de luxe à 100 exemplaires seulement pour The Mirror of the World (imprimé chez A. Quantin à Paris pour les photogravures et à Londres ou Edimbourg chez Ballantyne & Hanson pour le texte). Il n'y a pas non plus de nom de traducteur connu pour The Mirror of the World.

On voit d'après cette petite étude rapide tous les liens qui pouvaient s'établir entre éditeurs parisiens et londoniens lorsqu'il s'agissait de produire un livre de luxe. A. Quantin préparait en quelque sorte le travail pour l'exportation dans son imprimerie parisienne bien que son nom n’apparaisse nulle part sur les volumes. Seuls le filigrane du papier et une brève mention dans le catalogue de l'éditeur anglais permettent de confirmer cette étroite collaboration et en trahissent toute l'histoire.


Bertrand Hugonnard-Roche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...