jeudi 18 décembre 2014

Lettre de Joseph Uzanne à Laurent Tailhade (12 juillet 1884)



Lettre de Joseph Uzanne à Laurent Tailhade (*)


Paris 12 juillet [1884] (**)

Mon cher monsieur

J'ai été absent de Paris pendant un long mois, depuis que je n'ai eu le plaisir de vous voir. De là le retard à vous donner signe de vie.
Excuses et regrets !
Je n'ai pu, malgré mon désir, encager, comme je le voulais, votre charmant ourson (***) dans le premier n° de ma publication théâtrale et romancière (****). Nous prendrons une revanche cet hiver.
Je vous adresse un de mes derniers derniers exemplaires dudit.
Je pars ce soir pour fuir les fêtes populo-démocratiques du 14.
Nous nous verrons autour du 16 courant. Mille amitiés et à vous
Bien cordialement.

J. Uzanne.             168 Bd St Germain


(*) Cette lettre nous a été communiquée par Jean-David Jumeau-Lafond, historien de l'art. Elle est adressée à Laurent Tailhade, Hôtel Foyot, Rue de Tournon, au coin de la rue de Vaugirard. En 1884 Laurent Tailhade a 30 ans et est encore peu connu dans le monde des lettres. Il avait publié un premier recueil de poésies en 1880 (le Jardin des Rêves, chez Alphonse Lemerre). C'est son recueil Au pays du mufle qui le fera connaître vraiment en 1891. Octave Uzanne a écrit un article sur Laurent Tailhade que vous pouvez consulter ICI.
(**) Nous savons l'année de rédaction de cette lettre par l'enveloppe qui a été conservée.
(***) Un ours, en argot littéraire, est une oeuvre littéraire quelconque, plusieurs fois refusée et enfin acceptée. On supposera qu'un ourson est une petite oeuvre littéraire du même genre.
(****) Nous n'avons pas encore retrouvé de quelle revue naissante sur le théâtre et les romans il pouvait s'agir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...