samedi 21 mars 2015

Eugène Paillet vend sa bibliothèque au libraire Morgand (décembre 1886), Octave Uzanne ironise.

Eugène Paillet (1829-1901)
Je lisais ceci hier soir, très tard... (*) :

"Grand évènement dans le monde des bibliophiles - le conseiller Eugène Paillet, président des Amis des Livres, vient de céder sa bibliothèque en bloc au libraire Morgand... moyennant la somme rondelette d'un demi-million. On se souvient du joli volume de notre confrère Henri Beraldi : la Bibliothèque d'un bibliophile ; on trouvait dans ce spirituel ouvrage, aujourd'hui épuisé et archirare, le catalogue complet annoté et paraphrasé ingénieusement de toutes les merveilles de la collection Paillet. On peut dire qu'après... l'emprunt Morgand, tous ces incomparables volumes vont être dispersés aux quatre coins du monde ; c'est un beau domaine qui se morcelle, aussi le potin est-il grand dans toutes les potinières des amateurs ; MM. les bibliophiles ne s'abordent plus depuis quinze jours sans échanger ces quelques mots, avec de grands gestes.

"Eh bien ! vous savez la nouvelle... ?
- Paillet ... n'est-ce pas ... ?
- Parfaitement, vous y êtes ... 500.000 francs à Morgand.
- Belle affaire ...
- Pour Morgand ?
- Non, pour Paillet ...
- Bah ? après le coup du catalogue Béraldi ... je flairais la chose.
- Et moi donc !
- Quel malin ! et vous verrez qu'il recommencera un catalogue sur de nouveaux frais.
- Parbleu ! vous pouvez y compter !"

L'article n'est pas signé, mais j'y vois là la plume acerbe d'Octave Uzanne envers Eugène Paillet des Amis des Livres.

(*) j'écrivais ce billet en février 2010 (alors publié dans le Bibliomane moderne) ... je le relis ce soir de mars 2015. Octave Uzanne, Le Livre, Bibliographie rétrospective, 7e année, 1886, Chronique du livre, pp. 381-382.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...