jeudi 13 février 2014

A. Bandieri, photographe en 1909 des frères Uzanne, à St-Raphaël (Var).

Magasin de A. Bandieri, photographe
à St-Raphaël, vers 1909.
Nous avons connaissance de deux mentions du photographe raphaëlois A. Bandieri dans la correspondance inédite des frères Uzanne (Auxerre, Archives de l'Yonne). Octave Uzanne et son frère Joseph se sont fait prendre en photo seuls et ensemble. Octave Uzanne envoie à son frère de belles épreuves "en rond" de Joseph seul ainsi que des photos des deux frères ensemble. Nous n'avons pas retrouvé ces photographies. Cependant nous avons retrouvé un portrait (d'une autre personne) "en rond" fait par ce même photographe A. Bandieri à la même époque. Sans doute les portraits de Joseph et Octave Uzanne étaient-ils semblables. On sait par ailleurs que A. Bandieri était éditeur-photographe de cartes postales de la région de St-Raphaël. Nous avons retrouvé la carte postale montrant le magasin de A. Bandieri à St-Raphaël (voir photo ci-contre).


Exemple de photographie-portrait en rond
par A. Bandieri, St-Raphaël
telle que celle d'Octave et Joseph Uzanne.
Personne inconnue sur ce cliché.
"[...] Je m’occuperai aujourd’hui ou demain des photos de Bandieri et ferai pour le mieux, tu auras ton tirage dès que possible. [...]" (Octave à Joseph, mardi 2 mars 1909 - 35, Boulevard Félix Martin à St Raphaël, Var).

"[...] J’ai pris aujourd’hui toutes les photos faites chez Bandieri – Il y en avait 13 de toi en rond, dont 6 montées – (pour le prix de 8 frs) tout était fait et trop tard pour décommander – elles sont d’ailleurs très bien. J’ai gardé une de celles collées et je t’envoie les autres. J’y joins après partage, nos photos ensemble 6 dont 3 ou 2 collées – j’ai payé 8.50 pour ce second lot (8 f net) cela te ferait donc 12 frs pour ta part, puisque tu as à payer ta photo en rond, mais dix francs suffiront - tu les remettras à Alphonsine quand tu la verras avec les 50 frs convenus ce qui fera 60 f somme exacte que je lui donne par mois – et nous serons quittes. Je viens de faire le petit paquet que je remettrai à la poste demain samedi et qui t’arrivera lundi sans doute. Ces épreuves ne sont pas comparables avec les mauvaises que je t’adressai – tu en conviendras. [...]" (Octave à Joseph, vendredi 5 mars 1909 - Hôtel Beau-Rivage à St-Raphaël, Var).


Bertrand Hugonnard-Roche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...