samedi 7 février 2015

Un coin de la bibliothèque d'Octave Uzanne en octobre 1884 et avant cette date, au 72 bis, Rue Bonaparte à Paris.



Octave Uzanne à sa table de travail au 72 bis Rue Bonaparte à Paris

Bandeau gravé d'après le dessin de G. Vastine
placé en tête de la table des matières de Son Altesse la Femme
achevée d'imprimer le 28 octobre 1884


      Un coin de la bibliothèque d'Octave Uzanne au 72 bis, Rue Bonaparte à Paris, révélé par un simple bandeau gravé ! Un bandeau signé d'un certain G. Vastine et gravé ou imprimé par Delâtre publié en tête de la table des matières de Son Altesse la Femme achevé d'imprimer chez Quantin le 28 octobre 1884.
      Uzanne se cache partout ! se montre partout ! On peut une fois de plus s'en rendre compte. C'est son côté Alfred Hitchcock comme je l'avais déjà écrit une fois par le passé.
      Que voit-on ici ? Octave Uzanne est un jeune homme de 33 ans. Il est assis à la table de travail. Des livres, des bibelots, des fleurs dans un vase, un tableau accroché au mur, une étagère remplie de livres, un fauteuil (qui n'est pas le même que celui qu'il utilisera dans son logement du 17, Quai Voltaire un an plus tard). On distingue même posée devant lui ce qui doit être une demi-reliure du XVIe en peau de truie et ais de bois. Uzanne travaille, il bibliographe.
      C'est à peu près tout ce qu'on peut déduire de cette gravure d'après nature à n'en pas douter. Cette bibliothèque est à comparer avec celle du Quai Voltaire, plus ample, plus faste.

Bertrand Hugonnard-Roche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...