mercredi 20 janvier 2016

Lettre d'Octave Uzanne à son frère Joseph (hiver 1907). Octave Uzanne et ses "heures de dépression, cette sale maladie protéiforme et perfide".


Ce samedi. (1)

Mon chéri (2),
Ma grippe va bien mieux ; j’ai pu sortir dix minutes hier – j’ai des heures de dépression, car cette sale maladie est protéiforme et perfide, mais somme toute, je crois bien que j’en serais délivré vivement.
Je voudrais reprendre des forces pour tout ce que j’ai à faire avant de filer à St Raphaël et j’ai tant de papiers à classer et ranger !
Ces ciels gris, même pluvieux, ne me déplaisent pas ici ; je les crois moins malsains que ce temps anormal des jours derniers – je suis heureux ici d’être indépendant et solitaire – mais quelle difficulté pour le rester – que de lettres pour j’espère avoir de tes bonnes nouvelles – je t’embrasse tendrement.

Octave

(1) Lettre non datée probablement écrite durant l'hiver 1907.
(2) Lettre adressée à son frère Joseph Uzanne (1850-1937). Archives de l'Yonne, Fonds Y. Christ cote 1 J 780.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...