jeudi 7 janvier 2016

Exemplaire remarquable : Les Moeurs secrètes du XVIIIe siècle publiées par Octave Uzanne, avec préface, notes et index (1883). Compositions de Paul Avril (avec dessins originaux). Exemplaire de la bibliothèque d'Octave Uzanne luxueusement relié en maroquin par Victor Champs. Exemplaire unique.


Octave UZANNE - Paul AVRIL, illustrateur - Victor CHAMPS, relieur

LES MŒURS SECRÈTES DU XVIIIe SIÈCLE publiées par Octave Uzanne, avec préface, notes et index.

Paris, A. Quantin, 1883

1 volume grand in-8 (26 x 18 cm), XVII-300-(1) pages. Frontispice gravé à l'eau-forte en camaïeu deux teintes (ici en exceptionnellement en 14 états successifs plus le dessin original), vignette d'en-tête (ici en exceptionnellement en 5 états plus le dessin original), par Paul Avril.

Reliure plein maroquin bleu pétrole, dos à nerfs richement orné aux petits fers dorés à la façon du XVIIIe siècle (fer à l'oiseau), plats encadrés d'un triple-filet doré, double-filet doré sur les coupes, large encadrement intérieur de maroquin richement orné de filets et roulettes dorés, doublure et gardes de moire rose, tranches dorées sur marbrure, couvertures imprimées conservées. Excellent état de l'ensemble. Quelques très légers frottements. Intérieur immaculé. (reliure de l'époque signée CHAMPS pour Victor Champs).



ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE A PETIT NOMBRE ET 100 EXEMPLAIRES DE LUXE.

CELUI-CI, EXEMPLAIRE UNIQUE CONFECTIONNÉ PAR LE PUBLICATEUR OCTAVE UZANNE POUR LUI-MÊME.



EXEMPLAIRE SUR PAPIER WHATMAN COMPRENANT :

- 14 états successifs du frontispice
- Dessin original du frontispice par Paul Avril (lavis d'encre de Chine)
- 5 états de la vignette d'en-tête
- Dessin original de la vignette d'en-tête par Paul Avril (lavis d'encre de Chine)
- Signature et justification autographe par Octave Uzanne



Ce volume contient les textes suivants : Sur les foires, sur les spectacles forains, anecdotes curieuses et plaisantes - Confession d'une jeune fille - Suite et fin de la confession d'une jeune fille - Apologie de la secte anandryne, exhortation à une jeune tribade, par Mlle Raucourt, prononcée le 28 mars 1778 - Sur la dame Gourdan, sur une femme de condition arrêtée chez elle ; procès singulier à cette occasion, anecdotes, etc - Du Vauxhall d'été, du Vauxhall d'hiver ; de celui des nouveaux boulevards ; de la fête de M. l'Ambassadeur de Sardaigne ; du Colisée ; des promenades nocturnes du Palais-Royal ; Courtisane singulière admirée chez Torré, etc. Sur la maison de Mme Gourdan et sur les diverses curiosités qui s'y trouvent - Oraison funèbre de Justine Pâris, grande prêtresse de Cythère, Paphos, Amathonte, etc., prononcée le 14 novembre 1773, par Mme Gourdan, sa coadjutrice, en présence de toutes les nymphes de Vénus - Sur la scène française, sur les acteurs et les actrices, sur les querelles des auteurs dramatiques avec eux, sur la tragédie de Gabrielle de Vergy ; sur son auteur - Sur l'Opéra, révolution arrivée à ce spectacle ; épître dédicatoire à une fameuse courtisane - Sur les conversations du jour de l'an, chez Mme du Deffant (1777). Anecdotes et Historiettes - Sur le Journal
des Théâtres, sur son auteur, sur son procès, pièces de littérature rejetées de ce journal et qui méritent d'être connues et conservées - Historique du spécifique du docteur de Préval, suite et jugement de son procès - Sur un procès plaidé avec un éclat sans exemple, plaidoyers pour et contre, jugement. - Index.



Dessin original
(lavis d'encre de Chine signé Paul Avril)


Achevé d'imprimer le 27 avril 1883, ce volume est le dernier des quatre qu'Octave Uzanne a consacré aux Mœurs du XVIIIe siècle entre 1879 et 1883, avec La Chronique scandaleuse, Les Anecdotes sur la comtesse du Barry et La Gazette de Cythère. Octave Uzanne, comme on peut le constater en regardant la quatrième de couverture du troisième opus de cette série, prévoyait d'ajouter encore trois autres titres : L'Espion du Boulevard - Le Colporteur et Le Gazetier Cuirassé, et même d'autres encore puisque la liste s'achève sur un laconique "etc". Cette collection devait former environ 12 volumes, comme cela est imprimé au bas de cette même couverture. Au final, cette série ne comptera que 4 volumes, ceux décrits ci-dessus. Uzanne, engagé sur tous les fronts éditoriaux (notamment en menant de front ses publications privées et la direction de la revue Le Livre), aura sans doute finalement jeté l'éponge pour la suite. Ces volumes ont été édités et imprimés avec luxe par l'imprimerie Albert Quantin. Le tirage courant, annoncé "à petit nombre" (sans doute moins de 1.000 exemplaire) s'accompagne d'un tirage de luxe à 100 exemplaires seulement (50 ex. sur Chine et 50 exemplaires sur Whatman).



Octave Uzanne s'est concocté sur mesure un exemplaire de grand luxe comprenant les dessins originaux ainsi qu'un grand nombre d'états des gravures. Il a fait luxueusement habiller ce volume par l'un de ses relieurs favoris de l'époque, Victor Champs.

Provenance : Octave Uzanne (n°145 de la vente du 2 et 3 mars 1894, adjugé 203,50 francs avec les frais) ; Bibliothèque Le Breton (9 mars 1938, adjugé 375 francs avec les frais) ; Pierre Reveilhac (avec son ex libris gravé) ; Bertrand Hugonnard-Roche (avec son monogramme autographe et daté (2014), à l'encre de Chine).



SUPERBE EXEMPLAIRE UNIQUE.

En vente actuellement à la Librairie L'amour qui bouquine



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...