jeudi 7 janvier 2016

Exemplaire remarquable des Contes pour les bibliophiles par Octave Uzanne et Albert Robida (1895). Un des 1.000 exemplaires sur papier vélin. Exemplaire Rodolphe Salis (Le Chat Noir, Montmartre).




Octave UZANNE - Albert ROBIDA

CONTES POUR LES BIBLIOPHILES par Octave Uzanne et A. Robida. Nombreuses illustrations dans le texte et hors texte.

Paris, Ancienne Maison Quantin, Librairies-Imprimeries réunies, May et Motteroz, 1895 [achevé d'imprimer sur les presses de l'ancienne maison Quantin à Paris le 27 novembre 1894].

1 volume grand in-8 (30 x 21 cm) broché de IV-230-(1) pages. Illustrations dans le texte en noir et hors-texte en noir et en couleurs. Bel exemplaire. Les deux plats de la couverture illustrée dessinée par George Auriol sont en excellent état.

ÉDITION ORIGINALE EN LIBRAIRIE DE CES CONTES POUR BIBLIOPHILES.

EXEMPLAIRE DE DÉDICACE OFFERT PAR OCTAVE UZANNE A SON AMI RODOLPHE SALIS, PATRON DU CÉLÈBRE CABARET DE MONTMARTRE "LE CHAT NOIR".

 "à Rodolphe Salis, Roi de la noble et grandiloque truanderie artistique et littéraire de Montmartre. Son féal, Octave Uzanne, 10 II 96 [le 10 février 1896]."
 

UN DES 1.000 EXEMPLAIRES SUR PAPIER VÉLIN.

Le tirage de luxe est de 30 exemplaires seulement sur papier du Japon (tirage total à 1.030 ex. numérotés au composteur).

Exemplaire sans la planche libre Les Fricatrices (reproduction en héliogravure d'un tableau présumé de Fragonard représentant une scène saphique), tirée à 300 ex. seulement et vendue à part. On ne la trouve que très rarement pour ne pas dire jamais dans les exemplaires brochés.


Ce volume contient les contes suivants : Un Almanach des Muses de 1789 ; L’Héritage Sigismond, luttes homériques d’un vrai bibliofol ; Le Bibliothécaire Van Der Boëcken de Rotterdam ; Un Roman de Chevalerie franco-japonais ; Les Romantiques inconnus ; Le Carnet de Notes de Napoléon Ier ; La Fin des Livres ; Poudrière et Bibliothèque ; L’Enfer du Chevalier de Kerhany, étude d’éroto-bibliomanie ; Les Estrennes du Poète Scarron, et enfin, onzième et dernier conte, Histoire de Momies, récits authentiques.

 

C'est dans ce volume que paraît pour la première fois en librairie la nouvelle d'anticipation La Fin des Livres qui sera rééditée de nombreuses fois à la fin du XXe siècle. Ce texte est sans conteste le plus connu et le plus populaire d'Octave Uzanne. Octave Uzanne y dépeint une société futuriste (XXe s.) dominée par le phonographe qui remplace désormais le livre papier. Les gens écoutent les livres et ne lisent plus comme auparavant. Cette nouvelle n'est aujourd'hui plus tout à fait de la fiction, c'est d'ailleurs sans doute pour cela qu'elle trouve un écho dans le monde entier auprès des lecteurs modernes.

Ce livre est aussi une grande réussite pour l'illustration aussi variée que riche par Albert Robida.

Pour plus de détail sur cet ouvrage et l'histoire de la collaboration entre Albert Robida et Octave Uzanne, voici un article que nous avons publié ICI.

TRÈS BON EXEMPLAIRE TEL QUE PARU. 

BELLE PROVENANCE.

En vente actuellement à la librairie L'amour qui bouquine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...