lundi 28 septembre 2015

Exemplaire remarquable : L'Éventail et L'Ombrelle d'Octave Uzanne illustrés par Paul Avril (1882-1883). Exemplaire du bibliophile Charles Cousin (1822-1894) dit Le Toqué. Somptueux exemplaire de dédicace du tirage de luxe sur Japon.


Octave UZANNE - Paul AVRIL, illustrateur

L'OMBRELLE, LE GANT, LE MANCHON par Octave Uzanne, illustrations de Paul Avril.

Paris, A. Quantin, imprimeur-éditeur, 1883

1 fort volume grand in-8 (28 x 19 cm) de 138-(1) pages. Illustrations courant autour du texte en camaïeu de différents teintes. Tirage à part des illustrations (intercalées dans le volume).

Reliure janséniste plein maroquin caramel, dos à nerfs, titre et millésime dorés au dos, doublures de maroquin bleu nuit, encadrement intérieur de filets et roulettes dorés, tranches dorées sur témoins, couvertures de soie rose imprimées conservées montées en pages de gardes, gardes de papier peigne (reliure de l'époque signée LOUISE REYMANN). Splendide reliure doublée et décorée, en excellent état. Un léger accroc à la coupe supérieure du premier plat, coins légèrement frottés. Quelques ombres au maroquin. Intérieur immaculé.


UN DES 100 EXEMPLAIRES SUR PAPIER DU JAPON.



EXEMPLAIRE AUQUEL IL A ÉTÉ A AJOUTÉ LA SUITE DES ILLUSTRATIONS TIRÉES A PART SUR JAPON.

EXEMPLAIRE DE DÉDICACE OFFERT PAR L'AUTEUR A SON AMI LE TOQUÉ ALIAS LE BIBLIOPHILE CHARLES COUSIN.



"à mon cher collègue et ami, à l'archi-toqué Charles Cousin, qui à l'heur de posséder ce livre sous une royale enveloppe, je fais témoignage ici de ma plus basse envie, son archi-Japonais, Octave Uzanne. 18 X. 1887."

Provenance : Bibliothèque Charles Cousin, avec son ex libris gravé avec la devise : C'est ma toquade. Collection Bertrand Hugonnard-Roche (BHR 2015 - marqué au verso de la première garde blanche).


Ce livre est, avec L’Éventail donné un an plus tôt, contrairement à l'image qui en a souvent été donnée de légèreté et de fanfreluche pour bibliophiles, une belle et intéressante étude sur ces indispensables ornements de la mode de ces dames à travers le temps. Uzanne, d'ailleurs très déçu voire marqué à vie d'avoir été considéré par trop de monde comme "le Monsieur de ces dames à l'éventail, à l'ombrelle, etc" (dixit Antoine Laporte, bouquiniste et auteur d'un violent pamphlet contre Uzanne publié en 1893), donnera en 1892 une édition bon marché, de format in-12, et sans illustration, dans laquelle il expliquera en préambule souhaiter donner à un public de lecteurs, et non plus à un public d'esthètes bibliophiles, ces textes pour pouvoir les apprécier à leur juste valeur. "cette fois-ci, ce n'est plus aux iconophiles que je m'adresse, mais à ces lettrés qui prétendent lire, apprendre et connaître..."

Il offre ici à son ami et collègue (futur Bibliophile contemporain) Charles Cousin (1822-1894) un bel exemplaire sur Japon de son livre phare et lui exprime toute son admiration pour la reliure que le bibliophile a fait faire à Louise Reymann. Octave Uzannne s'avoue ici Archi-Japonais (on sait le goût prononcer d'Octave Uzanne pour la japonisme).


SUPERBE ET ÉMOUVANT EXEMPLAIRE.

Exemplaire mis en vente par la librairie L'amour qui bouquine


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...