lundi 29 juin 2020

Une très belle épreuve non terminée de la carte de vœux par Albert Robida pour Octave Uzanne pour le premier de l'an de l'année 1893.

Très rare épreuve non terminée (avec variantes) de la carte de vœux
pour le premier de l'an 1893
pour Octave Uzanne par Albert Robida


Le hasard (ou presque) a mis sur mon chemin cette très belle épreuve non terminée de l'eau-forte et pointe sèche réalisée par Albert Robida pour la carte de vœux d'Octave Uzanne pour le nouvel an de l'année 1893. Cette carte de vœux était non seulement offerte par Octave Uzanne à l'occasion des voeux de début d'année mais dans ce cas précis, cette carte était offerte aux abonnés de la revue L'Art et l'Idée publiée en 12 livraisons de janvier à décembre 1892 (cette carte était offerte avec la douzième et dernière livraison de luxe de décembre 1892). Nous avons ici sous les yeux un intéressant état non terminé, morsure intermédiaire, épreuve d'essai tirée sur un beau papier Japon feutre sur une feuille de format 39,5 x 24 cm repliée en deux (24,5 x 20 cm). Si on distingue nettement l’encrier, la plume, ainsi que la signature de Robida dans le cuivre en bas à droite, il est plus difficile de distinguer la muse inspiratrice qui sort de l'encrier (ici à peine marquée à la pointe).


Épreuve non terminée. Cuivre 137 x 113 mm.


A titre de comparaison entre cette épreuve non terminée et l'épreuve définitive, nous donnons également une reproduction de cette dernière. Et là, on s'aperçoit qu'il y a de fortes différences entre cette épreuve d'essai et l'état définitif retenu par Octave Uzanne. On voir nettement qu'à l'arrière-plan les étagères de livres ont été remplacées dans l'état définitif par des châteaux et monuments (en réalité on distingue encore les livres et les étagères, mais à peine). De même, dans l'épreuve non terminée on distingue comme un petit lézard ou diablotin dont on distingue seulement une patte arrière, un morceau du corps et une longue queue qui remonte vers les étagères de livres. Dans l'épreuve définitive ce petit monstre est toujours là, mais très peu visible, presque caché sous de nouveaux coups de burin. Pour finir disons que l'état définitif de cette carte a été tiré sur un papier vélin fort de couleur crème.

Bonne journée,
Bertrand

Épreuve définitive tirée sur papier vélin fort crème
par Albert Robida

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...